Cuisine locale: le meilleur de Tokyo

Le top 10 des assiettes les plus apétissantes de Tokyo, caractérisées dans les classements des restaurants gastronomiques locaux et sélectionnées par les voyageurs.

Cuisine locale: le meilleur de Tokyo
  1. Edomae-zushi (Sushi style edo)

    Edomae-zushi (Sushi style edo)

    À la tête du classement est Edomae-zushi, qui est devenu synonyme de nourriture japonaise. Bien qu'il y ait beaucoup de sortes de sushis, c'est l'edomae-zushi que le reste du monde connait sous le nom affecteux de "SUSHI". En plus d'apprécier le poisson frais et les fruits de mer de la baie de Tokyo, vous pouvez aussi vous amusez à regarder les chefs de sushis faire ce qu'ils font de mieux dans beaucoup de restaurants célèbres dans une atmosphère vieille école.

    Lieux d'hébergement proches de Tokyo

  2. Monjayaki

    Monjayaki

    #2 dans le classement il y a "monjayaki", qui est proposé par de nombreux restaurants dans le centre-ville de Tokyo, particulièrement dans le quartier de Tsukishima -- si célèbre pour l'assiette, il est aussi connu comme "la rue Monja". Monjayaki ressemble un peu à un cousin bizarre du okonomiyaki -- les deux sont faits avec une pâte et cuits sur une grille, mais monjayaki a une consistence beaucoup plus liquide. Ce qui est amusant avec le monjayaki est que les convives peuvent le faire eux-mêmes sur des tables équipées de grilles -- c'est à la fois délicieux et encourageant !

    Lieux d'hébergement proches de Tokyo

  3. Ramen

    Ramen

    #3 est une autre assiette japonnaise célèbre -- ramen. Pour les nombreux restaurants ramen se bousculant ici, Tokyo est un "champ de bataille". Les ramens sont vus par beaucoup comme une spécialité célèbre de la capitale du Japon, où toutes les différentes sortes de ramen de tout le pays sont concentrés. En tant que tel, pour beaucoup, Tokyo représente la pointe du ramen.

    Lieux d'hébergement proches de Tokyo

  4. Tempura (fruits de mer et légumes entourés de pâte et frits)

    Tempura (fruits de mer et légumes entourés de pâte et frits)

    Une spécialité locale de Tokyo, qui, au côté des sushis, est aussi un met emblématique du Japon, les tempura arrivent en #4. Les fans de tempura noteront le fait que la technique de friture à Tokyo est à un niveau d'expert -- croustillant et délicieux, mais jamais gras ou détrempé.

    Lieux d'hébergement proches de Tokyo

  5. Unaju (anguille d'eau douce sur riz)

    Unaju (anguille d'eau douce sur riz)

    En 5ème place est le "unaju", dans lequel de l'anguille d'eau douce arrosée et rotie au four est servie sur du riz dans une boite laquée fantaisie. L'anguille d'eau douce est considérée comme une nourriture qui stimule l'endurance au Japon et l'unaju est souvent mangé comme un produit de luxe servi pendant les réceptions.

    Lieux d'hébergement proches de Tokyo

  6. Tendon (bol de riz tempura)

    Tendon (bol de riz tempura)

    #6 est le "tendon", qui est un tempura déposé sur du riz -- une assiette commune au Japon. Cependant, à Tokyo, le tendon est typiquement mangé avec une sauce noire forte en goût qui le place à part des autres. Le goût sucré et épicé est superbe.

    Lieux d'hébergement proches de Tokyo

  7. Soba (Nouilles de sarrasin)

    Soba (Nouilles de sarrasin)

    Comme le tendon, les nouilles soba de Tokyo, qui arrivent en 7ème place, sont aussi connues pour le bouillon fort en goût pour lequel l'est du Japon est célèbre. La supposée manière tendance pour les japonnais natifs de profiter des nouilles soba est de tremper seulement le bout des nouilles dans le bouillon, et ensuite de savourer la texture et la saveur en "buvant" les nouilles sans trop les mâcher.

    Lieux d'hébergement proches de Tokyo

  8. Yakitori (brochettes de poulet rôties)

    Yakitori (brochettes de poulet rôties)

    Arrivant en #8 , le yakitori, qui est apprécié par beaucoup de salariés japonnais en voyage d'affaire à Tokyo. C'est surtout parce qu'il y a beaucoup de restaurants à Tokyo avec une merveilleuse atmosphère pour profiter de yakitori avec une boisson après une longue et dure journée de travail.

    Lieux d'hébergement proches de Tokyo

  9. Dojo Nabe / Yanagawa Nabe (Marmite de loche)

    Dojo Nabe / Yanagawa Nabe (Marmite de loche)

    En 9ème place, il y a le "dojo nabe", qui utilise le loche ou "dojo", un ingrédient qui rivalise avec l'anguille d'eau douce en tant que nourriture stimulant l'endurance. Particulièrement populaire dans une version encore plus locale appelée "Yanagawa nabe", qui contient des oeufs battus et est difficile à trouver en dehors de Tokyo.

    Lieux d'hébergement proches de Tokyo

  10. Unagi no Kabayaki (anguille d'eau douce arrosée et rôtie)

    Unagi no Kabayaki (anguille d'eau douce arrosée et rôtie)

    En numéro 10, il y a le "unagi no kabayaki", dans lequel l'anguille d'eau douce est désossée et ouverte avant d'être arrosée d'une concoction à base de sauce soja sucrée et rôtie sous un grill. À Tokyo et à l'est du Japon l'anguille est cuite à la vapeur avant d'être cuisinée. Pour cette raison, beaucoup donnent au kabayaki une bonne note pour sa succulence goûteuse.

    Lieux d'hébergement proches de Tokyo

*Ce classement est calculé sur la base d'un sondage envoyé par e-mail sur le voyage à Rakuten d'utilisateurs se rendant à Tokyo (à l'exception des habitants de Tokyo) entre le 28 février 2014 et le 28 février 2015.

*Période du sondage : du 26 au 30 mars 2015 (nombre total de votes : 3088)

Toute reproduction non autorisée du texte ou des images sur cette page est interdite. Si vous citez ce contenu, veuillez inclure le titre de cette page et un lien vers elle.

Explorez plus