Célèbres lieux japonais représentés en curry

Fantaisistes et délicieuses, ces créations en curry présentent quelques unes des attractions les plus célèbres au Japon !

Régions Chugoku & Shikoku

Miyajima Curry: Un des trois vues les plus célèbres du Japon

L'une des célèbres "Trois vues du Japon", le portail torii rouge du Sanctuaire Itsukushima à Miyajima dans la préfecture d'Hiroshima est une image qui perdure. Semblant flotter sur l'eau lorsque la marée est haute, le torii rouge vif est haut de 16 mètres et il est possible de marcher jusqu'à la structure lorsque la marée est basse. En raison de son importance religieuse et culturelle, le sanctuaire a été inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO.

Bâtissez les fondations du portail torii avec des carottes. Utilisez des crevettes et saucisses de poisson panées pour faire les piliers et les poutres, que vous pouvez rendre plus rouges avec du piment chili si vous le souhaitez. Imitez le toit de la structure avec des algues nori séchées. Du côté opposé de l'assiette, placez une butte de riz. Faites deux cerfs au sommet du riz en utilisant des saucisses pour les corps et des bouts de champignon maitake pour les bois. Finalement, complétez le paysage avec un coulis de curry du côté torii de l'assiette, pour donner l'illusion d'un torii majestueux flottant sur le curry immobile.

Régions Hokuriku, Koshin'etsu, Kanto & Tokai

Curry du mont Fuji : symbole du Japon

Le mont Fuji est sans doute l'un des symboles les plus reconnus du Japon. La montagne sacrée et destination d'escalade prisée a récemment été inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO en 2013. Flanqué de part et d'autre par les préfectures de Shizuoka et Yamanashi, le merveilleusement symétrique Mont Fuji domine le paysage et est visible à travers une bonne partie du Japon.

Ce chef-d'œuvre de curry a été fait avec beaucoup de riz (environ 1,5 kg !). Recréez les pentes symétriques de la montagne en plaçant un pic enneigé de riz blanc par-dessus un tas de riz coloré. Pour le côté du mont Fuji situé dans la préfecture de Yamanashi, utilisez des ingrédients rouges et violets tels que des cornichons shibazuke, du radis daikon garni de feuilles rouges de périlla et des cornichons fukujin pour imiter les digitales. Pour le côté du mont Fuji situé dans la préfecture de Shizuoka, utilisez du brocoli pour représenter les célèbres champs de thé de Shizuoka. Sur le reste de l'assiette, versez du curry de vin rouge pour une finition savoureuse et aromatique.

Régions Hokkaïdo & Tohoku

Curry Kamakura : Traditions de la campagne au nord du Japon

Tous les ans en février, les résidents de la ville de Yokote dans la préfecture d'Akita célèbrent d'anciennes traditions pendant le Festival de Kamakura. Les kamakuras sont de petites structures douillettes semblables aux igloos, construites à partir de neige tassée. Les festivaliers aiment passer du temps dans les plus de 100 kamakuras qui aparaissent à travers la ville à cette époque. À l'intérieur des kamakuras, des boissons chaudes et gâteaux de riz sont servis par les sympathiques habitants.

Afin de recréer l'amusante atmosphère du festival, placez une grande butte de riz par-dessus une coulée de curry blanc ressemblant à de la neige. Après avoir sculpté l'entrée de la kamakura, utilisez le jaune d'un œuf dur afin d'évoquer la lueur d'une lanterne. En-dessous de la fille faite en œufs de caille et en saucisse, placez des pâtes poêlées pour recréer un tapis de joncs. À côté de la fille, utilisez une olive noire à la place d'un gril à charbon, plaçant davantage de pâtes poêlées par-dessus afin de créer la grille. Par-dessus le petit gril, placez deux minuscules gâteaux de riz mochi. Saupoudrez du fromage en poudre sur le curry pour obtenir un effet de neige fraîchement tombée.

Régions Kinki & Kansai

Curry de butte en trou de serrure : un goût d'histoire

Dans certaines parties de la région du Kansai, telles qu'à Osaka ou Nara, nous trouvons ces curieuses buttes en forme de trou de serrure. Que sont-elles ? Vous serez peut-être surpris de la réponse. Ces buttes sont un type de kofun, qui est un ancien tumulus (butte funéraire) japonais, et elles ont proliféré entre les IIIè et VIIè siècles. La forme en trou de serrure du kofun est propre au Japon et un enterrement dans un si grandiose kofun était réservé à la famille impériale et à l'élite noble. Aujourd'hui, les sites de kofun sont des destinations populaires en raison de leur importance historique et leur beauté. Malgré que ce soient d'anciennes buttes funéraires, il n'est pas hors du commun de voir des gens profiter d'un picnic à proximité !

Pour recréer ce curry, formez un cercle et un triangle de riz, puis joignez-les au centre de l'assiette. Par-dessus, placez un steak haché sur le cercle et du maquereau frit (aji, ou équivalent) sur le triangle. Saupoudrez abondamment le sommet de ces buttes de persil séché. Pour la verdure luxuriante entourant le kofun, faites une pâte à base d'épinards cuisinés et de purée de patates, puis placez-la en forme tubulaire autour des bords de l'assiette. Pour compléter l'imagerie, remplissez le fossé de curry.

Régions Kyushu & Okinawa

Curry de la vallée de Takachiho : un monument national naturel

Takachiho tient une place dans les mythes et légendes du Japon, datant de l'époque où le pays fut fondé, d'après les documents historiques les plus anciens du Japon. En visitant le paysage verdoyant et spectaculaire, il est facile de comprendre pourquoi les dieux et déesses Shinto y seraient attirés : c'est absolument à couper le souffle. Située dans la préfecture de Miyazaki, la vallée de Takachiho est un gouffre en forme de V taillé suite à une ancienne éruption volcanique par la rivière Gokase faisant sont chemin en son travers. Les visiteurs peuvent prendre des bateaux à travers la rivière et admirer l'œuvre de la nature (après tout, la zone est un monument naturel national), y comprenant l'une des cascades les plus spectaculaires au Japon.

Pour recréer les falaises abruptes de la vallée, utilisez du riz mélangé à du thé vert ou yukari furikake et bâtissez deux tas de deux côtés de l'assiette, décorez de branches de persil et des fleurettes de brocoli pour imiter les arbres. Pour faire les bateaux, utilisez de la pâte à rouleau de printemps et faites les plaisanciers à base de saucisses. N'oubliez pas de remplir le gouffre avec du curry pour représenter la rivière Gokase.

Du curry au Japon ?

Malgré que le Japon soit bien connu à l'étranger pour ses sushi et ramen, vous serez peut-être surpris d'apprendre que pour de nombreux japonais, le curry est un plat prisé qu'il soit cuisiné à la maison ou au restaurant en tant qu'une sorte d'aliment-réconfort. Alors que les currys indien et thaïlandais sont aussi très populaires au Japon, c'est le curry japonais qui tient une place spéciale dans les cœurs des japonais à travers le monde, devenant son propre phénomène singulier. Pas trop épicé mais abondamment savoureux et avec une saveur indéniable de curry, le curry japonais peut être trouvé presque partout au Japon et a même fait son chemin jusqu'aux pains et plats à base de nouilles.

Caque région au Japon a aussi développé sa propre version du plat, avec pour résultat une grande variété de currys qui peuvent être trouvés dans un supermarché japonais. Moi Watanabe, un RP coordinateur de nourriture connu dans les médias japonais pour ses créations inventives et savoureuses, s'est approprié certains de ces currys régionaux pour faire des plats à base de curry que vous pouvez faire vous-mêmes chez vous ! Regardez les ingrédients dans la section japonaise de votre épicerie et voyez si vous pouvez recréer certains de ces emblématiques paysages japonais pour un repas délicieusement fantaisiste.