8 festivals uniques de l'été au Japon

Découvrez huit festivals exceptionnels au Japon. Combattez la chaleur et profitez des vues, des odeurs, des sons et des goûts du Japon traditionnel lors de ces célébrations insolites !

8 festivals uniques de l'été au Japon

Ville de Tottori, préfecture de Tottori - route de Wakasa, route de Chizu et terrains sportifs publics de Sendai Kawara

"Shan Shan Matsuri" (Festival des ombrelles)

Date
2016/8/14

Cet événement particulier, marqué par un défilé dansant de plus de 4000 citadins qui manient des ombrelles, provient de la "danse des ombrelles d'Inaba", dans l'est de la préfecture de Tottori. Le nom "shan-shan" décrit l'onomatopée des sons de clochette et d'eau bouillante (un son souvent entendu dans les nombreuses sources hydrothermales de Tottori !) La vue de milliers de couleurs vives et tourbillonnantes ainsi que le son des clochettes sont vraiment spectaculaires.

Ville de Morioka, préfecture d'Iwate - fleuve Kitakami (en amont du pont Meiji, des deux côtés de la rive)

"Morioka Funekko Nagashii"

Date
2016/8/16

Le Funekko Nagashi qui se tient à Morioka, capitale de l'Iwate, est une tradition obon qui remonte à environ 280 ans. Des bateaux en bois décorés de manière élaborée sont marqués avec les noms bouddhistes des mantras bouddhistes et récemment décédés, puis incendiés et lâchés dans le fleuve Kitakami. Après le coucher du soleil, les jeunes locaux s'affrontent dans une compétition de lancer de flambeaux, dans le but de mettre le feu à l'intérieur de paniers d'osier suspendus jusqu'à 18 mètres dans l'air. Le festival se clôture avec un feu d'artifice éclatant.

Ville d'Uwajima, préfecture d'Ehime - Route de Kisaiya et rue Ushi-oni

"Uwajima Ushi-oni Matsuri"(Le festival du démon taureau)

Date
2016/7/22-24

Shikoku dans la préfecture d'Ehime, célèbre pour ses corridas, reçoit le festival unique du démon taureau chaque mois de juillet. Les jeunes locaux défilent dans la rue, portant de grands chars en forme de taureau recouverts de tissu rouge ou de chanvre de palmier. Les chars sont construits avec un cadre en bambou, un long rondin de bois pour le cou, un masque de démon et une queue en forme d'épée. Les enfants participent au défilé en jouant de petites flûtes de bambou appelées "bu-yare". Le long cou du démon taureau s'étire jusqu'aux maisons voisines, éloignant les esprits diaboliques.

Noshiro, préfecture d'Akita - intersection de la mairie de Noshiro, intersection de Shonanmachi

"Tenku-no-Fuyajo"

Date
2016/8/3-4

Ce festival, appelé littéralement "la ville sans nuit dans le ciel", présente des châteaux de lanterne gigantesques défilant dans la ville accompagnés par le son des flûtes traditionnelles et des tambours taiko. La tradition "Tenku-no-Fuyajo" a en fait commencé dans les années 1800, et les châteaux d'aujourd'hui sont basés sur les photos et les descriptions de ceux d'origine. En 2014, la plus grosse lanterne a atteint la longueur incroyable de 23,5 mètres, la plus longue dans son genre au Japon.

Sanctuaire de Numanamae, 1225 Tomochou-ushiroji, ville de Fukuyama, préfecture d'Hiroshima

Festival de feu d'Otebi

Festival de feu d'Otebi
Festival de feu d'Otebi
Date
2016/7/9

Les jeunes hommes portent des charges de torches enflammées sur leurs dos pour faire un grand bûcher au sanctuaire de Nunakuma, supportant bravement la chaleur pendant la longue marche. Les pèlerins du sanctuaire allument ensuite leurs propres torches avec la flamme sacrée et la ramènent dans leurs foyers, où ils prient pour la protection de leurs familles et utilisent la torche en tant que talisman pour éloigner le mal. Les jeunes fidèles transportent un total de 150 kilogrammes de combustible enflammé sur leurs dos - c'est vraiment un spectacle à voir !

Notojima Kouda-machi, Nanao, préfecture d'Ishikawa

Le festival de feu de Notojima Kouda

Le festival de feu de Notojima Kouda
Date
2016/7/30

Ce festival célèbre la légende du dieu Iyahiko et de la déesse Iyahime, qui ne peuvent se voir qu'une fois par an. Les hommes transportent un sanctuaire portable avec 7 kirikos (des énormes lanternes en papier qui mesurent de 4 à 15 mètres de haut) du sanctuaire d'Iyahima au site sacré de Sakiyama, où un énorme bûcher enflammé avec des torches jetées. Les gens se disent la bonne aventure et prédisent les récoltes en fonction de la direction de la chute des torches.

Sanctuaire de Sugahara - Nishikawakita, Ebino, préfecture de Miyazaki

"Ushigoe Matsuri" (Festival du saut de vache)

Date
2016/7/28

Un festival pour souhaiter la bonne santé aux vaches locales à la fin d'une saison agricole abondante. A l'intérieur des terrains du sanctuaire, un long rondin de 25 centimètres de diamètre et 4 mètres de longueur est placé à une hauteur de 50 cm. Les veaux habillés de façon festive sont guidés par leurs propriétaires alors qu'ils sautent par-dessus le rondin. "Ushigoe", qui signifie "la vache passe par-dessus" est un homonyme de "veau engraissé".

Sanctuaire de Dewa Sanzan - 7 Tamuke, Tamuke-aza, Haguro-chou, Tsuruoka, préfecture de Yamagata

Festival d'Hassaku

Festival d'Hassaku
Date
2016/8/31-9/1

Dewa Sanzan fait référence aux trois montagnes sacrées de la préfecture de Yamagata, chacune ayant un sanctuaire près de leur sommet. Les montagnes ont tout d'abord été ouvertes en tant que centres religieux en 593 par le prince Hachiko. Chaque année à hassaku (le 1er août dans le calendrier lunaire) à 22 h 00, après que les pratiquants ont fait leurs rapports annuels au prince Hachiko, un autel devant le sanctuaire est mis à feu - une invitation pour que les dieux honorent les pèlerins de leur présence. Ensuite, au Sanjin Gassaiden, le festival de Tanomo a lieu à minuit, avec des prières pour la protection des cultures de riz contre les typhons.

Toute reproduction non autorisée du texte ou des images sur cette page est interdite. Si vous citez ce contenu, veuillez inclure le titre de cette page et un lien vers elle.

Retourner à Rakuten Travel